sa le truc pour marcher sur le feu

spot : Cérémonie de la marche sur le feu au Mahana Park, Paea, Tahiti

Popa’ā, à sa femme : Marcher sur le feu, c’est pas si dur. T’as juste à… y aller quoi. Tu sais quand tu passes ton doigt sur la flamme du briquet et que tu te brûles pas ? Ben c’est ça leur truc, sauf que c’est avec tout le corps. Le reste, c’est de la mise en scène.

[ratings]

sa la femme et si son bébé est moche

spot : un bureau à Papeete, Tahiti

Collègue de travail qui parle fort au vini : C’est ça que je ressens à l’idée d’avoir un bébé moche. […] Tu sais quoi ? Si mon bébé est moche, j’espère que je vais pouvoir sortir tous les pics pics avant que les gens commencent à en parler derrière mon dos !

[ratings]

sa la fille anti-féministe

spot : un brunch du dimanche, à l’hôtel Beachcomber Intercontinental, Faa’a, Tahiti

Fille : Tu sais quoi ? Moi je suis anti-féministe. C’est pas ra que les femmes devraient pas travailler ou quoi, c’est juste qu’on devrait pas s’attendre à ce qu’elles travaillent.

Gars : Mais tout le monde é travaille ! Les animaux travaillent. Regarde, tu sais combien d’oeufs une poule doit pondre chaque jour ? Ou sinon, combien de lait doit faire une vache ? C’est pour sa ho’i que les végétaliens ne mangent pas de produits laitiers, parce que é les vaches elles ont trop de boulot.

Fille : Ouais, t’façon j’aime pas les produits laitiers parce que voilà, le lait humain c’est pour les bébés humains, et le lait de vache, c’est pour les bébés vaches hoa ia. A moi mon lait, c’est le lait de coco. Par contre, j’en ai un peu rien à foutre de combien d’oeuf la poule doit pondre.

[ratings]

sa la femme qui chalala son taote

spot : un cabinet de dentiste à Punaauia, Tahiti

La secrétaire médicale : Une patiente vient d’essayer d’annuler son rendez-vous de dans deux heures. Elle a dit qu’elle était coincée à Huahine. Je lui ai répondu que le planning était complet pour un mois.

Une assistante du dentiste : Ah bon pourquoi ? Y’a encore de la place pour demain…

La secrétaire médicale : Tout simplement parce qu’elle n’est pas à Huahine, elle m’appelle de chez elle, à Paea. Allo ? L’identification du numéro, tu connais ? Elle va se pointer, tu vas voir…

[ratings]

sa l’étudiante et son admission aux Grandes Ecoles

spot : campus de l’université de la Polynésie française (UPF), Punaauia, Tahiti

Étudiante n°1 : Donc, si tous les autres moyens foirent, je me prostituerai au jury d’admission.

Étudiante n°2 : Hahaaa !

Étudiante n°1 : Impossible que ça foire là.

Étudiante n°2 : Ah ouais, ça a l’air d’être un super plan. Tu devrais même écrire un livre d’aide à l’entrée aux Grandes Écoles.

Étudiante n°1 : Mais carrément ! Je me ferais plein de galette. « Comment obtenir à tous les coups son admission aux Grandes Écoles« .

Étudiante n°2 : Haha ! Trop top ton titre !

Étudiante n°1 : Ah purée, si seulement je pouvais faire ma dissertation d’admission sur ce thème…

Étudiante n°2 : « Si les choses se passaient à MA manière, voici comment j’entrerais dans votre école…« 

Étudiante n°1 : « En passant par mon minou« .

[ratings]

sa le trajet debout dans le bus

spot : dans le bus, direction Papeete, Tahiti

Kaina, discrètement, du coin de la bouche, à sa copine : Chope-là, chope-là [puis d’une voix forte, à une femme qui s’apprête à leur piquer la place libre] Mada-mada-madame steplaît ! Elle est enceinte ! [à sa copine] Montre pa’i ton ventre.

Sa copine : Hey !

Kaina : ‘Aita madame, on rigole, elle est juste grosse.

La femme : C’est… pas gentil.

[ratings]

sa la fille qui hait cette prof

spot : la cour de récré d’un lycée de la côte Est à Tahiti

Fille n°1 : Tin ! Je hais cette prof, avec ces cheveux longs pukarara tafait. Nan mais pour qui elle se croit?

Fille n°2 : Joe, moi ? J’ai carrément envie de la assaut et de lui couper les cheveux.

Gars : A moi, j’ai envie tafait de lui trancher la gorge.

Fille n°1 : Yeah Joe ! J’aimerais trop faire ça !  … Mais c’est interdit.

Gars : E pa’i, même si tu lui coupes les cheveux, e hoa e ra…. Enfin… sauf ra si t’es sa coiffeuse.

Fille n°2, les yeux illuminés : Oti roa, je vois carrément le truc…

Gars : … au tribunal, hein ?

Fille n°2, l’air triste : J’étais seulement en train de viser pour lui couper les cheveux, quand d’un seul coup les ciseaux ont fini dans sa gorge, et pour ça votre honneur, je suis…

Les deux ensemble, jouant la pitié : Carrément désolé.

Fille n°1 : Oh les psycho !

[ratings]